L’appel de la baronne Cox

Dans un message percutant, la baronne Caroline Cox, membre de la Chambre des Lords britannique, demande aux Arméniens de s’unir en faveur de l’indépendance du Haut-Karabakh.

La baronne Caroline Cox, membre de la Chambre des Lords britannique et présidente fondatrice de HART, lance un appel pressant à l’unité des Arméniens. csi

La baronne Caroline Cox, membre de la Chambre des Lords britannique et présidente fondatrice de HART, lance un appel pressant à l’unité des Arméniens. csi

 

Dans un message vidéo coproduit par Christian Solidarity International (CSI), la baronne Caroline Cox, membre de la Chambre des Lords britannique, encourage tous les Arméniens à s’unir pour défendre leur patrie, et ce indépendamment de l’agitation politique extérieure.

« Les Arméniens deviendraient les citoyens d’un État anti-arménien »

Lady Cox est la présidente fondatrice du Humanitarian Aid Relief Trust (HART), un partenaire stratégique de CSI. Dans son discours au peuple arménien, elle se dit attristée par la pression exercée par les puissances internationales sur la République d’Arménie afin qu’elle accepte la souveraineté de l’Azerbaïdjan sur le Haut-Karabakh (Artsakh). En échange d’un soi-disant traité de paix et d’un accord commercial, le peuple éprouvé du Haut-Karabakh devrait renoncer à son droit international à l’autodétermination. La baronne Cox met en garde contre ce plan : « Plus de cent vingt mille Arméniens autochtones deviendraient ainsi citoyens d’un État autoritaire anti-arménien, dont le bilan en matière de violations des droits de l’homme est effrayant. » Selon elle, un traité qui conduirait à la capitulation du Haut-Karabakh ne pourrait pas garantir une paix durable.

Non seulement le Haut-Karabakh, mais toute l’Arménie est en danger

« Nous devons faire face à la possibilité inquiétante que le génocide arménien n’ait jamais été terminé. Il y a ceux qui veulent l’achever et ceux qui n’ont pas la capacité ou la volonté de le faire cesser, poursuit Caroline Cox dans la vidéo. Il est tout à fait possible que ce qui est fait au Haut-Karabakh soit également fait à la République d’Arménie au fil du temps. »

Un appel à l’unité

La baronne appelle avec insistance les Arméniens à l’unité. Ils doivent constituer un front de foi et de liberté pour le reste du monde : « En ce moment critique de l’histoire de votre grande nation, mon espoir et ma prière sont que tous les Arméniens, dans toutes les régions du pays et de la diaspora, poursuivent la lutte pour le Haut-Karabakh comme symbole d’unité. »

Rapport de situation et campagne

La baronne Caroline Cox et John Eibner, président international de CSI, sont les auteurs d’Ethnic Cleansing in Progress, War in Nagorno Karabakh (« Le nettoyage ethnique en cours, guerre au Haut-Karabakh »). Ce rapport sur la tentative de l’Azerbaïdjan d’expulser les chrétiens arméniens du Haut-Karabakh, leur ancienne patrie, après l’effondrement de l’Union soviétique est basé sur des rapports historiques et des recherches sur place entre 1990 et 1994.

Fin mai 2023, CSI a lancé une campagne intitulée « Le prix du silence » afin d’attirer l’attention sur le risque croissant de génocide de la population chrétienne du Haut-Karabakh.

Morven McLean

Le message vidéo de la baronne Caroline Cox

Commentaires

Nous serions heureux que vous nous fassiez part de vos commentaires et de vos ajouts. Tout commentaire hors sujet, abusif ou irrespectueux sera supprimé.

Votre commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.

Autres actualités – Arménie