Après 91 jours de détention, Luka Binniyat est enfin libre !

Luka Binniyat, journaliste chrétien et défenseur des droits de l’homme, a été libéré sous caution le 3 février 2022. CSI demande qu’il soit acquitté de toutes les charges retenues contre lui.

Luka Binniyat a enfin été libéré ! CSI exige que toutes les charges contre lui soient abandonnées. mad

Le 3 février 2022, le chrétien Luka Binniyat a finalement été libéré de la prison de la ville de Kaduna, au centre du Nigéria. Cependant, les charges retenues contre le journaliste courageux n’ont pas été abandonnées.

Conditions de caution difficiles

Une semaine auparavant, le tribunal avait décidé de libérer Luka Binniyat sous caution. Mais les conditions imposées se sont avérées strictes et difficiles à mettre en œuvre : pour que le journaliste puisse être libéré, deux personnes différentes devaient se porter garantes de sa caution. Les deux garants devaient avoir au moins un million de nairas (environ 2 200 francs) sur un compte bancaire. En outre, tous deux devaient pouvoir prouver qu’ils sont propriétaires de terres dans l’État fédéré de Kaduna.

Heureusement, deux garants remplissant ces conditions ont pu être trouvés.

Arrestation à la suite d’un article de presse

Luka Binniyat avait été arrêté le 4 novembre 2021 dans l’État fédéré de Kaduna à cause de son article publié le 29 octobre 2021 dans le journal international The Epoch Times. Dans cet article, le journaliste avait notamment évoqué l’assassinat perpétré par des militants musulmans peuls le 26 octobre 2021 de quatre chrétiens dans l’État fédéré de Kaduna.

Selon l’article, le gouverneur musulman de Kaduna, Nasir el-Rufai, avait qualifié ces attaques d’« affrontements entre autochtones et quelques bergers ». El-Rufai a en outre refusé de traduire les auteurs en justice.

En rapportant ces faits aux médias, Luka Binniyat aurait enfreint la loi sur la prévention et l’interdiction de la cybercriminalité, raison pour laquelle il a été inculpé.

CSI avait demandé la libération immédiate de Luka Binniyat et l’abandon de toutes les charges retenues contre lui.

Toutes les accusations doivent être abandonnées

Nous sommes soulagés et reconnaissants que Luka Binniyat soit libre et puisse retrouver sa famille. Mais CSI exige que toutes les charges qui pèsent encore sur lui liées à ses activités journalistiques, charges manifestement motivées par le désir d’étouffer la couverture médiatique de la crise dans le sud de l’État fédéré de Kaduna, soient abandonnées.

Franklyne Ogbunwezeh | Reto Baliarda

Commentaires

Nous serions heureux que vous nous fassiez part de vos commentaires et de vos ajouts. Tout commentaire hors sujet, abusif ou irrespectueux sera supprimé.

Votre commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.

Autres actualités – Nigéria