« Quand j’étais petit, je devais garder ma foi secrète »

William Proloy Samadder, partenaire CSI local au Bangladesh, a dû relever de nombreux défis en tant que chrétien dans son pays à majorité musulmane. Il est entré en contact avec CSI en 2015.

13_William

« Au Bangladesh, 92 % de la population est musulmane. Bien qu’il s’agisse d’un État laïque, les groupes et partis islamiques radicaux sont en constante expansion. Ils veulent faire du Bangladesh un pays entièrement musulman.

Dans mon enfance, j’ai appris à garder ma foi secrète pour ma propre sécurité. En dehors de notre communauté chrétienne, nous portions souvent des pseudonymes. Mais un jour, enfant, j’ai voulu mettre fin à ce jeu de cache-cache. J’ai commencé à me présenter en public sous mon vrai prénom, William.

Depuis lors, j’ai fait différentes expériences avec ma véritable identité et ma vraie foi.

À l’école, par exemple, en tant que chrétien, je n’avais pas le droit de boire l’eau dans les verres destinés aux élèves. Une fois, j’ai été battu par mes camarades de classe parce que je parlais à une fille musulmane au sujet d’un travail de classe. Ce jour-là, ma mère m’a lu les versets bibliques de Matthieu 5 : 10-11. « Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des cieux est à eux ! Heureux serez-vous, lorsqu’on vous outragera, qu’on vous persécutera et qu’on dira faussement de vous toute sorte de mal, à cause de moi. »

Dès ma première année d’université en 1993, j’ai commencé à travailler aux côtés des opprimés et des persécutés partout où je me trouvais.

Nous avons créé une communauté de solidarité qui réunissait les étudiants chrétiens et certains étudiants laïques. Nous avons proposé des actions de secours et lancé un groupe chrétien de don du sang. Notre slogan était : « Jésus a donné son sang pour moi, alors notre sang est pour vous tous. »

Au départ, les patients musulmans refusaient de recevoir du sang de la part d’un chrétien, même quand ils se trouvaient dans un état critique. Mais au fil du temps, notre groupe est devenu l’une des plus grandes équipes de don de sang bénévole au Bangladesh. En même temps, le désir de travailler pour les minorités persécutées grandissait en moi.

En 2015, j’ai appris que des représentants d’une organisation chrétienne de Suisse souhaitaient me rencontrer. C’est ainsi que je suis entré en contact avec CSI.

Ensemble, nous avons visité un village où une école chrétienne était sur le point d’être fermée par manque de fonds. J’ai également pu présenter aux représentants de CSI notre travail en faveur des minorités religieuses sous pression.

Quelques semaines plus tard, nous avons reçu une lettre de CSI qui nous accordait son soutien. Dieu avait répondu à nos prières. Depuis lors, CSI a participé à plusieurs de nos programmes. L’école que nous avions visitée ensemble a notamment pu continuer à exister grâce à notre action commune.

Merci pour votre solidarité ! Que Dieu bénisse l’équipe de CSI.

William Proloy Samadder, Engage Bangladesh

Commentaires

Nous serions heureux que vous nous fassiez part de vos commentaires et de vos ajouts. Tout commentaire hors sujet, abusif ou irrespectueux sera supprimé.

Votre commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.