Enfin libre !

Apuol Geng Tong a passé toute sa vie dans la dépendance d’un maître cruel. Mais elle a toujours fait confiance à Dieu. Depuis qu’elle a été libérée par CSI, elle est de retour dans la patrie de ses ancêtres, au Soudan du Sud.

Après de longues années d’esclavage, Apuol Geng Tong est enfin libre. csi

Après de longues années d’esclavage, Apuol Geng Tong est enfin libre. csi

 

Apuol Geng Tong a aujourd’hui 22 ans. Elle est née au Soudan d’une mère esclave qui avait été enlevée au Soudan du Sud et déportée dans la ferme d’Adam Adchiin, dans le village d’Elden. Depuis son plus jeune âge, elle sait ce qu’est l’oppression et l’exploitation. Elle-même doit effectuer des travaux de plus en plus durs à mesure qu’elle grandit. Et l’horreur dure plus de vingt ans.

Enfant esclave

Chaque jour, la mère d’Apuol fait la lessive, nettoie la maison et effectue divers travaux à la ferme. Elle n’est ni payée ni respectée. De plus, son maître la bat et toute la famille la traite avec le plus profond mépris. Chaque nuit, elle pleure et demande à Dieu de la libérer de l’esclavage. Apuol pleure souvent avec elle.

Jouer ? Apuol sait vaguement ce que c’est quand elle voit les enfants d’Adam qui rient et s’ébattent sous ses yeux. Mais pour elle, rien de tout ça, elle doit travailler avec sa mère.

Des viols et un meurtre

Un jour, alors qu’Apuol et sa mère ramassent du bois de chauffage, deux fils d’Adam armés de fusils et de couteaux violent la jeune fille sous les yeux de sa mère qui ne peut rien faire pour les en empêcher. Pleurer, c’est tout ce qui lui reste. Ce jour-là, Apuol rentre à la ferme avec de terribles douleurs, mais personne ne s’occupe d’elle.

Dix mois plus tard, Adam frappe la mère d’Apuol à la nuque avec un énorme gourdin. Elle finit par mourir après une longue agonie. Apuol reste seule et elle doit désormais assumer seule le travail de sa mère. À côté de cela, elle est régulièrement violée par les fils d’Adam. Elle a même deux enfants avec eux.

Le chemin vers la liberté

Lorsque des libérateurs d’esclaves de CSI arrivent dans la région, Apuol retrouve un semblant d’espoir quand ils lui assurent qu’elle pourrait retourner dans la patrie de sa mère. Mais une première tentative de libération échoue. Apuol s’enfuit alors avec son plus jeune bébé dans un autre village, où elle rencontre à nouveau les libérateurs, car elle sait qu’« ils peuvent m’aider et me protéger ». Ils emmènent Apuol dans un camp où se trouvent d’autres esclaves affranchis. Ensemble, ils retournent à pied au Soudan du Sud, où ils peuvent désormais vivre en liberté. Apuol en est sûre : « Dieu seul m’a gardé en vie pendant que j’étais esclave. »

Selina Messmer

Commentaires

Nous serions heureux que vous nous fassiez part de vos commentaires et de vos ajouts. Tout commentaire hors sujet, abusif ou irrespectueux sera supprimé.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Votre commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.