La guerre dure toujours

Une lutte pour le pouvoir met aux prises l’armée officielle avec le groupe paramilitaire Force de soutien rapide (FSR) depuis déjà plusieurs mois et aucune accalmie n’est en vue. CSI a lancé un programme d’aide dans le sud du pays.

Elles se reposent avant de reprendre la route. Parmi les milliers de déplacés venus du nord, il y avait un groupe de religieuses. csi

Elles se reposent avant de reprendre la route. Parmi les milliers de déplacés venus du nord, il y avait un groupe de religieuses. csi

 

Les bombardements, les fosses communes et la faim appartiennent désormais au quotidien des Soudanais. Les civils souffrent énormément des violents affrontements qui ont lieu à Khartoum : les témoins oculaires décrivent de nombreuses atrocités. Les hôpitaux fonctionnent à la limite de leurs capacités et le matériel médical essentiel fait défaut.

Comme les combats se déroulent également dans d’autres régions du Soudan, la population n’est nulle part en sécurité. Plus de cinq millions de personnes ont déjà dû fuir. Elles ont besoin d’aide dans un pays où la nourriture et l’eau manquent et où le travail humanitaire est très risqué.

En collaboration avec des partenaires de confiance sur place, CSI a lancé une action à large échelle pour soutenir les habitants des monts Nouba, au sud du Soudan. Des déplacés du nord arrivent en masse dans cette région pauvre, peuplée en majorité de chrétiens.

Ici, les personnes particulièrement affaiblies reçoivent de l’eau, des repas, des médicaments et on leur propose de dormir dans un camp. Nos partenaires locaux rapportent que parmi les déplacés se trouvent également de nombreux chrétiens de la région de Khartoum. Ainsi, un groupe de religieuses de la congrégation du Sacré-Cœur a échoué dans le camp (photo). Elles y ont reçu de l’aide avant de poursuivre leur route, revigorées, vers des parents vivant au Soudan du Sud.

Rolf Höneisen

Commentaires

Nous serions heureux que vous nous fassiez part de vos commentaires et de vos ajouts. Tout commentaire hors sujet, abusif ou irrespectueux sera supprimé.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Votre commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.