Veillée silencieuse CSI

Ensemble, nous voulons nous engager pour les personnes persécutées à cause de leur foi !
La Côte-aux-Fées 2021. csi

Veillée silencieuse | Mercredi 14 décembre 2022
18 h à 18 h 30

CSI a organisé sa première Veillée silencieuse pour les personnes persécutées à cause de leur foi en décembre 2012 dans 3 villes suisses (Berne, Lucerne et Zurich). Depuis lors, l’action annuelle a fait des émules et de nouvelles localités se sont ajoutées au fur et à mesure. En 2021, plus de 950 personnes ont participé à la Veillée silencieuse CSI dans 45 villes et villages.

Pour la première fois, la Veillée silencieuse a également été organisée dans des pays où CSI s’engage en faveur des chrétiens et d’autres minorités religieuses persécutées. Ainsi, au Bangladesh, au Nigéria, au Pakistan et au Soudan du Sud, des personnes se sont rassemblées pour promouvoir la paix religieuse dans leur pays.

Et cette année ? Combien de personnes seront prêtes, pendant une demi-heure, à commémorer en silence leurs frères et sœurs persécutés et à prier pour eux ?

Êtes-vous intéressé(e) à organiser la Veillée silencieuse dans votre localité ? Contactez-nous (044 982 33 70 ou info@csi-suisse.ch) !

Les localités où la Veillée silencieuse 2022 aura lieu seront communiquées ici ultérieurement.

En 2021, la Veillée silencieuse a eu lieu dans les localités suivantes :

En Suisse romande :

  • Blonay, Fleurier, Fribourg, Genève, Lausanne, La Chaux-de-Fonds, La Côte-aux-Fées, La Neuveville, Les Ponts-de-Martel, Martigny-Bourg, Moudon, Neuchâtel, Vevey.

En Suisse italienne :

  • Agno, Caslano, Giubiasco.

En Suisse alémanique :

  • Baden, Bâle, Berne, Bischofszell-Stadt, Buchs, Burgdorf, Coire, Frauenfeld, Interlaken, Köniz, Kreuzlingen, Liestal, Lucerne, Lyss, Ostermundigen, Romanshorn, Saint-Gall, Saint-Moritz, Stans, Thoune, Turbenthal, Villmergen, Wattwil, Wetzikon, Windisch, Winterthur, Zurich.

En France :

  • Strasbourg.

Dans d’autres pays :

  • Au Bangladesch (Dhaka), au Nigéria (États fédérés de Plateau, d’Enugu, de Borno, de Kaduna), au Pakistan (Gujranwala) et au Soudan du Sud (Wanyjok).