Abdolreza (« Matthias ») Haghnejad

Le pasteur Abdolreza (« Matthias ») Haghnejad a été arrêté le 26 décembre 2022 lorsque des agents des services de renseignement ont fait irruption dans son Église de maison pendant une célébration de Noël. Avec deux autres chrétiens convertis, il a été emmené à la prison de Lakan à Rasht. Une semaine plus tard Anahita (Anna), l’épouse de Matthias, a été convoquée, arrêtée elle aussi et emmenée à Rasht.
Le pasteur Abdolreza (« Matthias ») Haghnejad. art18
Le pasteur Abdolreza (« Matthias ») Haghnejad a été arrêté le 26 décembre 2022.

Profil

Pays Iran
Date de son arrestation 26 décembre 2022
Situation actuelle Incarcéré dans la prison de Lakan à Rasht

Prions :

  • afin que Dieu fortifie et encourage le pasteur Matthias et son épouse Anna ;
  • afin que leur fille adolescente reçoive des soins appropriés pendant que ses parents sont en prison ;
  • afin que Matthias, Anna et les deux autres convertis arrêtés ne soient pas poursuivis en justice ;
  • afin que les autorités iraniennes cessent de criminaliser les activités pacifiques des différentes communautés religieuses.

Mises à jour

2023

  • 3 janvier | Anna, l’épouse de Matthias, a été convoquée par les services de renseignement à Bandar Anzali, arrêtée et également emmenée à Rasht.

2022

  • 26 décembre | Des agents des services secrets ont fait irruption dans une Église de maison où se déroulait une fête de Noël. Le pasteur Matthias et deux autres convertis ont été arrêtés et conduits à la prison de Lakan à Rasht.
  • Depuis janvier | Le pasteur Matthias est incarcéré à la prison d’Anzali et est considéré comme un « ennemi public ». Bien qu’en prison, il a été autorisé à prendre régulièrement des congés pénitentiaires et continue à servir dans l’Église de maison locale.
  • Janvier 2022 | Un juge de la Cour suprême a annulé le jugement en appel du cas de 2014 et confirmé la condamnation initiale de Matthias.

2021

  • En décembre | Dans une autre affaire judiciaire, le pasteur Matthias était l’un des neuf convertis libérés après révision de leur peine de cinq ans pour « mise en danger de la sécurité de l’État et promotion du sionisme ». Ils ont tous été acquittés en février 2022.

2014

  • Le pasteur Matthias a été condamné à six ans de prison pour « mise en danger de la sécurité de l’État ». Il a fait appel de cette décision avec succès la même année, mais en janvier 2022, un juge de la Cour suprême a annulé le jugement en appel et confirmé la condamnation initiale.