Rhoda Ya’u Jatau

Rhoda Ya’u Jatau (45 ans), chrétienne, auxiliaire de santé, est originaire de l’État fédéré de Bauchi, dans le nord-est du Nigeria. Elle a été accusée d’avoir blasphémé contre le prophète Mahomet à la suite d’un commentaire posté sur un groupe WhatsApp destiné aux employés de la fonction publique. Elle est détenue pour « incitation au désordre public, incitation au non-respect des croyances religieuses et cyberharcèlement ».
Rhoda Ya'u Jatau.
Rhoda Ya'u Jatau est incarcérée à cause de blasphème.

Profil

Pays Nigéria
Date de son arrestation 20 mai 2022
Situation actuelle La date du procès approche

Prions :

  • afin que Dieu protège Rhoda Ya’u Jatau et la fortifie ;
  • afin qu’elle soit bientôt remise en liberté ;
  • afin que Dieu protège aussi sa famille.

Mises à jour

2022

  • Rhoda Ya’u Jatau est accusée de blasphème par des musulmans après avoir diffusé un message condamnant le meurtre de Deborah Yakubu, une étudiante nigériane, le 12 mai, elle-même accusée de blasphème.
  • 20 mai | Des agents de sécurité du Department of State Services, la police secrète nigériane, arrêtent Rhoda. Selon les rapports, elle a été arrêtée lorsque des foules musulmanes ont pris d’assaut sa maison pour la tuer.
  • Depuis son arrestation, Rhoda est détenue en prison pour de fausses accusations de blasphème et d’« incitation au désordre public, incitation au non-respect des croyances religieuses et cyberharcèlement », selon son avocat Joshua Nasara.
  • Rhoda a été incarcérée pendant deux semaines avant d’être inculpée. Depuis, elle est détenue en prison sans contact avec le monde extérieur, car les autorités et les leaders musulmans de l’État fédéré retardent son procès, selon Me
  • Les soutiens de Rhoda affirment qu’elle n’a diffusé le message WhatsApp que pour mettre en garde contre de nouvelles violences dans le nord du Nigéria.