Communiqué de presse | CSI demande au secrétaire d’État des États-Unis de s’engager en faveur des victimes de violences lors de sa visite au Nigéria

L’organisation Christian Solidarity International (CSI) a écrit au secrétaire d’Etat américain Antony Blinken avant sa visite au Nigéria le 18 novembre 2021, pour souligner le risque imminent de génocide dans ce pays africain et l’exhorter à se prononcer en faveur des victimes de violations des droits de l’homme.

Une chrétienne, victime des Peuls, près de la ville de Jos. csi

Dans sa lettre datée du 17 novembre 2021, le Dr John Eibner, président international de CSI, a averti que le gouvernement nigérian manquait à son devoir de protéger ses citoyens dans un contexte d’insécurité croissante et de violence sectaire.

« La plus grande démocratie d’Afrique est un échec, pour ne pas dire un État en faillite. L’État nigérian, sous la présidence de Muhammadu Buhari, ne peut ou ne veut pas assumer sa responsabilité la plus fondamentale : assurer la sécurité de ses citoyens contre la violence », a déclaré M. Eibner.

Durant les attaques des milices djihadistes peules dans la Ceinture centrale du Nigéria, des milliers de personnes ont été tuées et des millions d’autres ont été déplacées au cours des dernières années. Lors des attaques les plus récentes dans l’État fédérés de Kaduna, les milices peules ont tué trente et un chrétiens dans deux villages le 26 septembre 2021, et ont enlevé des dizaines d’autres lors d’un service religieux le 31 octobre. Dans l’État fédéré de Benue, 1,5 million de personnes, soit près d’un quart de la population, ont été déplacées par les attaques des Peuls.

« Cette sombre réalité entraîne de graves conséquences non seulement pour les droits de l’homme des citoyens nigérians, mais aussi pour la sécurité de l’ensemble de l’Afrique subsaharienne. Aujourd’hui, nous assistons à la propagation de mouvements djihadistes violents dans toute la région du Sahel, dans une grande partie de l’Afrique occidentale et même au Congo et au Mozambique », a déclaré le président de CSI.

Une alerte au génocide

M. Eibner a également attiré l’attention sur un article opportun et perspicace publié le 16 novembre 2021 sur le site internet www.nigeria-report.org de CSI, dans lequel l’historien Rudolph Ogoo Okonkwo avertit que « le décor est planté pour qu’un incident majeur déclenche une vague de génocide » au Nigéria.

Il a également rappelé qu’en janvier 2020, CSI avait lancé une alerte au génocide, appelant « les membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU à prendre les mesures appropriées pour empêcher un génocide dans le plus grand pays d’Afrique ».

« Nous vous invitons à profiter de votre séjour au Nigéria pour rencontrer non seulement des représentants du gouvernement et de riches entrepreneurs, mais aussi des victimes d’atrocités et d’autres graves violations des droits de l’homme commises par des acteurs étatiques et non étatiques, a déclaré M. Eibner. La priorité devrait être accordée à la rencontre avec le militant des droits de l’homme et journaliste Luka Binniyat, qui a été arrêté par des agents de sécurité quelques jours avant votre arrivée au Nigéria après avoir évoqué la dissimulation par les autorités des crimes atroces commis contre les chrétiens autochtones dans le sud de Kaduna. »

La lettre conclut : « CSI renouvelle en outre son appel aux États-Unis et aux autres membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies pour qu’ils s’acquittent de leurs obligations légales afin d’empêcher le génocide au Nigéria et de protéger les victimes potentielles de la violence des acteurs étatiques et non étatiques. »

Christian Solidarity International est une organisation internationale de défense des droits de l’homme qui s’engage pour la liberté de religion et la dignité humaine. Elle fournit une aide matérielle aux Nigérians touchés par la violence terroriste depuis 2013, et publie un site internet (en anglais) consacré au conflit nigérian (www.nigeria-report.org).

La lettre adressée à Antony Blinken (en anglais)

Commentaires

Nous serions heureux que vous nous fassiez part de vos commentaires et de vos ajouts. Tout commentaire hors sujet, abusif ou irrespectueux sera supprimé.

Votre commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.

Autres actualités – Nigéria
Autres actualités – Chrétiens persécutés