Mettre fin aux sanctions

Brigitte Crottaz, conseillère nationale vaudoise du PS, parle sans détour de l’impact des sanctions économiques imposées à la Syrie.

13_Crottaz

Brigitte Crottaz, conseillère nationale vaudoise du PS, déclare que les sanctions économiques contre la Syrie manqueraient leur objectif de déstabiliser le gouvernement syrien. « Les sanctions […] entraînent au contraire la faim, la pauvreté et la souffrance de la population touchée », précise-t-elle. En outre, les sanctions empêcheraient la reconstruction, « tandis que le régime injuste du président Bashar al-Assad a pu renforcer encore sa position ».

Mme Crottaz a adressé une interpellation au Conseil fédéral et lui a demandé, entre autres, comment il évaluait l’efficacité des sanctions occidentales contre la Syrie et si la Suisse faisait activement campagne pour y mettre un terme.

Dans son interpellation, la conseillère nationale du PS a cité la lettre de CSI au président de la Confédération Guy Parmelin. Elle veut savoir s’il a l’intention de s’adresser au président américain Joe Biden à ce sujet.

Interpellation 21.3266 : Mettre fin aux sanctions occidentales contre la Syrie

Commentaires

Nous serions heureux que vous nous fassiez part de vos commentaires et de vos ajouts. Tout commentaire hors sujet, abusif ou irrespectueux sera supprimé.

Votre commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.